Cameroon
 English (United States) fr-FR
Cameroun

Cameroon Revolution - Révolution Camerounaise

Par Cameroon Revolution Le10/22/2012 6:24 AM

 

Parlons justement de l’insurrection. Le droit à la résistance et à l’oppression est mis en valeur dans la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1793 qui stipule en son article 35 que « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. ». L’insurrection populaire qui se définit comme la révolte d’un peuple contre un pouvoir établi oppressif, tyrannique et despotique peut à juste titre intervenir quand un peuple essoré a marre de ses dirigeants, comme c’est le cas actuellement au Cameroun. Elle intervient le plus souvent quand le peuple se rend à l’évidence qu’il n y a pas une autre issue pour faire inverser le cours du pays, comme c’est le cas actuellement au Cameroun. Elle intervient quand le peuple se rend compte qu’il est écrasé par un régime totalitaire qui, malgré son cuisant échec dans la conduite des affaires du pays, tient à rester à tout prix et à tous les prix au pouvoir, comme c’est le cas actuellement au Cameroun.  L’exaspération qui a envahi le peuple camerounais est aujourd’hui à son comble. Et si rien n’est fait d’ici les prochaines élections dans le sens de la transparence, il est possible que l’insurrection devienne inévitable. Le Président des Etats Unis d’Amérique John Fitzgerald Kennedy qui était tout sauf un anarchiste disait fort à propos ce qui suit : « A force de rendre impossibles les évolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes. » 
Par Cameroon Revolution Le10/2/2012 12:09 PM
AFFAIRE Etat du Cameroun contre
les Combattants MbouaMassok et Yon Mbock
 
   Le verdict a lieu le 8 octobre 2012 à 12h
 
3 mois, 4 ans de prison pour MbouaMassok ou alors... ?

Le 24 Septembre 2012, au TPI de Bonanjo, l'affaire Etat du Cameroun contre les Cbts. MbouaMassok et Yon Mbock pour REBELLION, en cours depuis juin 2012 était à sa 4è audiance.
 
Par Cameroon Revolution Le10/2/2012 11:21 AM
DOUALA - 02 OCT. 2012
© Souley ONOHIOLO | Le Messager



Tandis que sous d’autres cieux, on aurait vu en cette période de commémoration de la réunification et de l’indépendance du Cameroun Anglophone, le monument de la Réunification grouiller de monde et même accueillir de jeunes scolaires et étudiants, friands de l’histoire du Cameroun, le haut lieu du rassemblement du Cameroun Fédéral est resté fermé au public. En peine et presque en ruines, le vestige qui n’a même pas fait sa toilette des grands jours, ploie dans la déchéance, la misère, l’indifférence, l’insouciance, murmurant ainsi sa haine et sa colère contre un pays qui a choisi d’écrire son histoire avec la gomme.

 

Par Cameroon Revolution Le10/2/2012 11:15 AM

La note qui prétend dénoncer le plan B de Marafa. Quelle erreur pour le tyran et ses apprentis sorciers! 

Elle a été adressée au président de la République le 6 juin 2012


Yaoundé le 6 juin 2012 Affaire Marafa Hamidou Yaya: le dispositif politico-stratégique anti-Biya passera, dès la semaine prochaine, à la phase militarisée (lancement des Kamikazes à partir de Demsa près de Garoua, à Yaoundé, à Douala et à Bamenda). Le Rdpc et les autorités veillent au maintien de la légalité.

 

Search_Blog